YouTube met à jour son système de traitement de plaintes aux droits d'auteurs

YouTube met à jour son système de traitement de plaintes aux droits d'auteurs

YouTube combat depuis des années les utilisations illégales de contenus protégés par le droit d'auteur, et ce n'est pas une tâche facile. Alors pour s'y atteler, c'est un système automatisé de détection de pistes audio et vidéos protégées qui fait le travail, nommé "Content ID". Il s'agit d'une base de données d'oeuvres associées à leurs ayants-droits pour lesquelles YouTube va analyser chaque vidéo mise en ligne pour détecter d'éventuelles copies.

 

Comment ça fonctionnait avant

Lorsque le système détecte une possible fraude, YouTube reverse la monétisation de la vidéo aux ayants droits, la vidéo ne rapporte donc plus d'argent à son auteur. Commence alors ensuite la procédure de réclamation si le créateur de la vidéo estime que la plainte n'est pas justifiée. Pendant tout ce temps (des jours, parfois plusieurs semaines), la monétisation est coupée, ce qui peut donc représenter un manque a gagner conséquent pour le créateur de la vidéo ou pour l'ayant droit qui pense son contenu volé.

Ce n'est pas tout à fait clair, et en réalité, c'est encore plus complexe dans certaines situations, et le process de réclamation en lui même n'est pas des plus évidents à prendre en main. Bien que dans un communiqué YouTube précise que ce n'est qu'1% des déclarations d'atteinte aux droits d'auteurs qui sont contestées, c'est suite à des mouvements de masse portés par des créateurs influents de la plate-forme que l'entreprise vient d'annoncer quelques changements à venir.

Nous comprenons l'importance des revenus publicitaires pour notre communauté de créateurs, et nous avons écouté les préocupations à propos de la perte de monétisation lors des procédures d'atteintes aux droits d'auteur via Content ID. Actuellement, lorsqu'une plainte est contestée, les revenus ne vont plus dans la poche de personne, et c'est particulièrement frustrant pour les créateurs quand la plainte s'avère éronnée et que cela arrive dans les premiers jours de publication d'une vidéo durant lesquels une grosse partie des vues sont générées.

David Rosenstein, Content ID Group Product Manager

 

Les nouveautés de Content ID

Le changement se passe durant la période de contestation de la plainte. Désormais, les revenus générés pendant cette période seront mis dans un "compte" à part, jusqu'à que la contestation soit résolue, et à ce moment les revenus seront reversés soit aux ayant-droits, soit au YouTuber.

Il faudra attendre quelques mois avant la mise en place de ce nouveau système, mais c'est déjà une petite victoire pour les créateurs qui se plaignaient depuis bien trop longtemps des problèmes liés à Content ID.

Retrouvez ici le communiqué officiel (en anglais)

Merci à Desmu pour la relecture